FootballSport Collectif

Tournoi des écoles de football : une organisation quasi parfaite.

La dynamique positive concrétisant le rayonnement sportif du Gabon sur le plan national se poursuit grâce au grand tournoi des écoles de football qui s’est déroulé du côté du stade de Nzeng Ayong, dans le 6e arrondissement de la commune de Libreville, en présence du Ministre des Sports et de la Culture André jack AUGAN. Retour sur cette journée qui a marqué les esprits de beaucoup.

C’est un retour à l’essence du sport là où le geste saint va hanter ou le talent façonne. Plutôt que de rester confiner dans les loges des plateaux de télévision, Freddy KOULA MOUSSAVOU journaliste sportif, et principal promoteur de la première (1) édition de ce tournoi des écoles de football. Ledit évènement dédié aux jeunes dont l’âge varie entres 13 – 14 ans avec une vingtaine d’équipes qui y on pris part. Le centre de formation talent d’or de belle vue 2 s’est imposée 3-0 lors de la finale face à Nasco de Ndende qui n’a pas démérité.

Plusieurs jeunes n’ont pas commencé leur carrière professionnelle, et plusieurs ne la commenceront jamais. Pourtant, peu de jeunes footballeurs peuvent se targuer d’avoir vécu une belle journée, grâce à ce tournoi. Le terrains, la logistique, les moyens humains déployés. L’organisation était exceptionnelle.

Au cours de ce tournoi, les enfants ont pu jouer sans contraintes, dans un cadre empreint de fair-play, de respect et sous une forme répondant à leurs besoins. De ce côté, le comité d’organisation a pu réunir le nécessaire pour palier aux éventuels surprises. Pour l’initiateur et promoteur de cette évènement, la vision est toute tracée : » j’ai décidé d’organiser ce tournoi pour évaluer le niveau réel des jeunes, mais aussi, c’est un moyen pour soutenir ces clubs à travers le don de matériel qui a été remis aux équipes participantes. »Il était également primordial d’assurer la sécurité physique et morale de l’ensemble des joueurs aussi bien sur le terrain qu’aux à bords du stade.

Les parents d’élèves sublimés par l’organisation sécuritaire de leurs enfants n’ont pas tardé à les féliciter: « Ce succès est une satisfaction pour les 20 écoles de football. Nous remercions principalement l’ensemble du comité d’organisation, les jeunes footballeurs, les équipes médicales. » a indiqué Clarisse REKOULA épouse MINTSA. « C’était ma première fois d’assister à un match de mon fils. J’ai été surprise de son engagement et sa détermination à vouloir à tout prix se faire plaisir autour du football. Je quitte d’ici avec une autre vision du football et promets accompagner et soutenir mon fils dans sa passion. »

Une volonté de bien faire qui force l’admiration de ses pairs qui ont aussitôt réagi positivement, en soutenant leur jeune petit frère qui démontre encore une fois que c’est possible. S’il ne fait aucun doute que pour le compte de la deuxième (2) édition du tournoi des écoles de football, le promoteur de cette évènement possède- t’il encore des cartes, mais laquelle va t’il utilisé ?
Wait and see!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page