GabonPolitique

Que s’est-il réellement passé à Lambaréné entre les PDGistes?

Le week end dernier s’est tenu à Lambaréné  le conseil provincial du Parti démocratique gabonais. Un conseil sous haute tension, particulièrement dans le 1er arrondissement, selon les jeunes de la localité présents.

En effet, tout le monde attendait qui de Richard Auguste ONOUVIET, l’actuel président de l’assemblée nationale, et de Joël OGOUMA, le directeur de cabinet adjoint du chef de l’Etat remporterai l’élection?

Nombreux étaient les migovéens venu en masse pour faire entendre leur voix.

Nous avons recueilli un témoignage d’un des jeunes, victime des violences et menaces des aides de camp du Président  de l’assemblé nationale, Richard Auguste ONOUVIET.

Selon lui voici les faits:

« Samedi à 4h du matin, des bus en provenance de Libreville sont arrivés à Lambaréné avec à leur bord plusieurs librevillois, chacun payé à 20.000Fcfa la tête plus un sandwich et une bouteille d’eau pour la journée. Ces derniers ont d’ailleurs à leur grand regret été abandonné à Lambaréné, suite au mécontentement de Mr ONOUVIET au sortir des élections.

Des cas de fraudes ont été signalés durant le processus, mais ces plaintes n’ont pas été prises en comptes, nous relate notre témoin. Furieux les jeunes pdgistes décidèrent alors pour se faire entendre, de casser l’urne afin d’empêcher la fraude massive qui ne représentait pas les votes de la base.

Il était question pour nous jeunes et population du 1er arrondissement de tirer la sonnette d’alarme pour laisser à la base le droit réel de vote. Sans magouilles, violences et fraudes. Nous souhaitons plus de transparence et non pas qu’on nous impose une personne que nous ne souhaitons plus voir diriger le parti à Lambaréné. Le PDG a besoin d’un réel renouveau, d’une nouvelle tête » .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page