GabonSport

Lutte anti-dopage : Le Gabon hôte de la 1ère réunion de l’ORAD zone IV

  • Le Gabon témoigne de son engagement à l’égard de la lutte contre le dopage dans le sport en accueillant du 11 au 12 septembre 2018, la première réunion de haut niveau de l’organisation régionale anti-dopage (ORAD) zone IV.

Pour une grande première, le Gabon abrite cette réunion de ce conseil régional avec la participation de 8 pays: Sao Tomé et Principe, Congo, RDC, République Centrafricaine, Guinée Equatoriale, Gabon, Cameroun et Belgique. La cérémonie officielle de lancement de cette réunion  s’est déroulée le 11 septembre à Libreville, en présence du ministre des sports, de la culture, chargé du tourisme, Alain- Claude Billie by Nzé et du directeur de l’agence mondiale anti-dopage, Rodney Swigelaar.

L’objectif de l’ORAD reste de contrer le dopage ainsi que de faire avancer les principes et les programmes de lutte contre le dopage dans le sport, encourager les gouvernements et les comités national olympique dans cette optique.  » La rencontre des 11 et 12 septembre vise entre autre la réorganisation de notre structure sous régionale avec un engagement fort des pays à contribuer  financièrement et à structurer son fonctionnement en vue  d’une meilleure mise en œuvre des conformités de notre pays par rapport au code mondial anti-dopage » a indiqué le ministre des sports , dans son discours.

Il a également rappelé aux membres de l’ORAD leurs tâches très importantes, qui sont d’aborder les actions à entreprendre pour assurer à ce que notre sport soit propre , et que les athlètes et leur entourage soient bien sensibilisés afin qu’ils respectent les principes et les valeurs éthiques du sport.

En 2018, le gouvernement gabonais à finaliser avec le concours de l’UNESCO un programme de sensibilisation anti-dopage en milieu scolaire dans les différents chefs lieux de province. Ce programme devra se poursuivre avec la sensibilisation du mouvement sportif, notamment les associations sportives en partenariat avec le comité national olympique gabonais. Par ailleurs, sur instruction du Président de la République, le gouvernement gabonais a récemment organisé un séminaire interministériel sur la nouvelle vision du sport au Gabon. L’une des recommandations majeur de ce séminaire est la création d’un comité national anti-dopage autonome afin d’instituer l’égalité des chances dans le sport et promouvoir la culture du sport propre et sain à travers les valeurs de respect de soi même, du respect des règles et de la culture du sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page