AfriqueEducationGabon

Le groupe IHEM s’implante à Douala et à Dakar

A Libreville le secteur de l’enseignement supérieur traverse de multiples turbulences, obligeant de nombreux acteurs privés à revoir leur modèle de formation et à adapter leurs offres. Le groupe IHEM, lui reste fidèle à son organisation et à sa stratégie. En pleine expansion , il annonce l’implantation de deux branches du groupe, à Douala et à Dakar. Son patron dit pourquoi.

Le groupe IHEM qui compte 3 écoles (École des sciences de Gestion, École des Sciences de la Santé et École du Génie industriel ), a le vent en poupe. « Notre image de marque est extrêmement bonne « , assure Constant Oyono.
À la tête du groupe depuis 2005, cet homme de caractère, fin observateur des mutations et des attentes sociétales des consommateurs, nourrit de grandes ambitions au Cameroun et au Sénégal, où l’emblème IHEM est désormais incontournable.

Lancement officiel du programme conjoint Libreville /Douala de l’executive DBA


Constant Oyono rencontre les autorités rectorales de l’université de Douala

Du 25 au 28 janvier 2019, en visite de travail au Cameroun, le « big boss « Constant Oyono a rencontré les autorités rectorales de l’université de Douala. Quelques points essentiels ont circonscrit le périmètre des échanges.
D’abord, la mise en place du groupe IHEM Douala dans les filières de Sciences de Gestion LMD (encadrées par la Doyenne et professeur émérite Marie Thérèse Umngoueme ), Sciences de la Santé (encadré par le Doyen et professeur émérite Albert Mouelle Sone) et du Génie industriel LM (encadré par le Doyen et professeur émérite Nze Ngoua), et démarrage des activités pédagogiques pour l’année académique 2019 /2020.
Ensuite, la série d’invitation faite à deux illustres professeurs de l’université de Douala. Celle du professeur Marie Thérèse Umngoueme, Doyenne de la faculté des sciences économiques et de gestion appliquée (FSEGA) de l’université de Douala, à animer à Libreville, en mars 2019, le module « Enseignement sur la méthodologie de la recherche en sciences de gestion et éthique du management « . Et l’invitation faite au professeur Xavier Etoa, recteur de l’université de Douala, à la cérémonie de remise de diplôme aux lauréats de la promotion président Nelson Mandela, en mars prochain. Ce sera aussi l’occasion de rappeler la qualité des formations dispensées depuis la création du groupe.
Enfin, le compte rendu du lancement officiel du programme conjoint Libreville /Douala de l’executive DBA, du groupe IHEM, sous la conduite du professeur émérite Gabriel Zomo Yebe, directeur du Centre d’études et de recherche en développement international et management des organisations (CERDIMO) de l’université Omar Bongo (UOB), et président du Conseil scientifique et pédagogique de l’école des sciences de Gestion du groupe IHEM.

Constant Oyono.
à la tête de l’école international groupe IHEM

À Douala, comme à Dakar, au-delà des ambitions louables d’offrir des formations de qualité, le but du groupe IHEM est d’aller chercher de la croissance. Pour partir à l’assaut de ces 2 villes africaines, le groupe a investi d’énormes moyens et ne craint pas la concurrence. L' »IHEM a la taille pour faire face à ses rivaux . Il y a de la place pour tout le monde dans une activité en croissance constante et les tendances démographiques nous sont très favorables « , pointe Constant Oyono. La croissance inexorable de la demande en matière de formation lui donne l’assurance de sa réussite.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page