SocialSociété

L’Association Sportive des Frères Unis mue en Bienfaiteurs.

Cette association vient de mettre du baume au coeur de deux familles sinistrées du lieu-dit échangeur de Nzeng Ayong. Ladite plate-forme au lendemains des inondations active consécutives aux pluies diluviennes qui s’abattent sur libreville et ses environs ces derniers temps, a offert une motopompe aux sinistrés dont l’ampleur des dégâts a laissé pantois plus d’un riverain. Fort heureusement, aucune perte envie humaine n’est à déplorer

Dans cette élan de solidarité, philanthropie et d’ampathie à l’égard de ses compatriotes, le président de l’association des frères unis Ismaël AUBAME a dit souscrire au valeurs et vertues prônées par le Comité de Transition et la Restauration des Institutions (CTRI). Des valeurs propices à l’épanouissement des populations quand ces dernières font face à l’adversité. Outre le sport ou l’association prône non seulement l’unité et la concorde autour du ballon rond, L’ASFU promeut également l’entraide et l’amour envers les semblables. C’est aussi cela une façon d’oeuvrer à sa manière pour un meilleur essor du peuple gabonais vers la félicité escomptée par tous.

Il est à noté que les motopompes reçues par Abore OBAME Antoinette et Bengha Pauline Marthe leurs permettront de parer au plus urgent, c’est à dire aspirer les eaux montantes en cas d’inondations, la zone des ponts de l’échangeur de Nzeng Ayons étant toujours sujette à des inondations récurrentes en cas de fortes pluies. Toute chose qui remet au goût du jour, le sempiternel problème des bassins versants dont l’action avait été lancé et interrompu par le régime déchu.
Nous y reviendrons…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page