Gabon

INFRASTRUCTURES ROUTIERES ACCELERATION

Le Président de la République, Chef de l’Etat Ali Bongo ONDIMBA donne le Ton pour la poursuite et la continuité de l’aménagement du pays en matière d’infrastructures routières..

Nous l’apprenons par le canal d’un communiqué rendu public ce vendredi 09 Septembre 2022, le Membre du gouvernement en charge des Travaux Publics, de l’Equipement et des Infrastructures, Léon Armel BOUNDA BALONZI, lance un appel d’offres relatif à la réhabilitation des tronçons routiers réparti en (7) sept lots dans l’optique de l’accélération de la transformation des aménagements routiers.

d’après le communiqué, «Les candidats ont la possibilité de Soumissionner Pour un ou plusieurs lots… Dans le cas où ils soumissionnent, pour plusieurs lots, ils devront présenté une soumission séparée pour chaque lot….»

Il va s’agir des tronçons Suivants :

  • 1- La route Ntoum/ Cocobeach du PK 0 au PK 43 ( 43000ml de linéaire) ;
  • 2- La route Ntoum/ Cocobeach du PK 43 au PK 83(40.000ml de linaire) ;
  • 3- La route Mimongo / Pont Offoué du PK 0 au PK 73.500( 73500ml de linaire) ;
  • 4- La route Pont Offoué/ Mougamou Koulamoutou du PK 43500 au PK 87.500(44000ml de linaire) ;
  • 5 La route Mougamou/ Iboundji du PK 0 au PK 47 (47 000ml de linaire) ;
  • 6- La route Iboundji/ Mandji du PK 0 au PK 40 (4000ml de linaire).

C’est ainsi la concrétisation du discours à la nation du Président de la République Ali Bongo ONDIMBA le 17 Août dernier qui soulignait : «… d’ici Août 2023, une enveloppe de 50 Milliards de franc CFA permettrai la réhabilitation des tronçons aussi bien dans le Grand Libreville, que dans les autres agglomérations de l’intérieur du pays… ».

Gabon Ministre en charge des Travaux Publics, de l’Equipement et des Infrastructures, Léon Armel BOUNDA BALONZI

Un ouf de soulagement pour les riverains aux environs de Ntoum, après des travaux longtemps à l’arrêt. Reste au ministère en charge de la route de mettre les bouchées doubles pour que celle-ci soit réellement le facteur majeur du développement de notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page