GabonPolitique

Ali Bongo Ondimba : enfin le retour « définitif » ?

Le samedi 23 mars 2019 sera, tout comme le lundi 25 février de cette même année, désormais une date pas comme les autres dans les consciences des gabonais et gabonaises. En effet, depuis son absence datée du 24 actobre 2018, pour cause de maladie, le Président de la République Gabonaise, Monsieur Ali Bongo Ondimba est de retour dans son pays après près de cinq mois d’absence. Il s’agit du retour dit définitif.

Une période qui a été ponctuée de vastes palabres alimentées, tant par la rue que par la classe politique dite de l’opposition. Entre les appels incessant à faire constatation de la vacance du pouvoir par la Cour Constitutionnelle, en passant par les rumeurs d’une délégation des missions et pouvoirs du chef de l’Etat au Présent de ladite Cour, l’heure est aujourd’hui à un autre type de débat. Cela est d’autant plus vrai que le retour du Président Ali Bongo dans la journée du samedi 23 mars 2019 s’impose comme une colle dans le camp des détracteurs de ce dernier qui le donnaient pour mort. Ali est bel et bien là et les débats sont désormais ailleurs.

Ali BONGO ONDIMBA Président de la République Gabonaise

Toutefois, il demeure difficile d’affirmer qu’Ali Bongo Ondimba est en forme car le Président tient une canne, soutenus par son aide-de-camp. On note par ailleurs que comme à son habitude, l’homme a tenu à avoir un bain de foule et dans cette logique, les populations pour beaucoup, ont été encouragées par différents stratagèmes (t-shirt et autres) à êtres présent. Une façon de faire à laquelle les populations, notamment la jeunesse de notre pays se livre à cœur Joie. A t-on besoin d’hâbler l’effet de mass autant auprès d’Ali en cette période où il a le plus besoin du soutien de cette masse qui l’a porté vainqueur au soir de l’élection du 31 août 2016 ?

Toutefois, il nest pas faute de dire que de nombreux gabonais et gabonaises attendaient, curieux et impatients, le retour de celui qui serait aujourd’hui, le seul homme après Jesus-Christ, revenu du royaume des morts. Oui, tout le monde, les  » Anti Ali  » en premiere ligne, voulaient, soit confirmer la maccabre hypothèse d’un sosie, soit, se render davantage compte de l’incapacité à gouverner du Président. En somme, on pourrait, en toute humilité ponctuée d’un raisonnement par l’absurde, que cette occasion a aussi été le témoin de ce que le « Djadji » manquait quasi-scandaleusement à ses « Mbindi ».

https://www.facebook.com/PresidenceGabon/videos/2214012681970615/?t=22

Si le Président arbore clairement un meilleur aspect physique et gestuel que celui des précédentes sorties, qui ont d’ailleurs fait couler masses d’ancre et de salive, alimentant ainsi polémiques et railleries, la désormais sempiternelle phrase  » le pays va mal  » est davantage vive car le gabonais lambda n’est ni à l’abri du besoin, ni proche de l’Emergence alors que l’horizon 2025 se dessine brusquement peu à peu chaque jour.

« Je suis heureux d’être de nouveau avec mon peuple ». C’est ces mots que le Président Ali Bongo Ondimba a témoigné de son affection pour son pays, en arrivant. Pour l’heure, souhaitons, une énième fois, un bon retour au Président de la République au pays, tout en espérant que sa longue période de convalescence lui a été de tout repos. D’autant plus que le pays est comme aux arrêts depuis son absence.

Aussi, nous n’oublierons pas de saluer la prompte et fraternelle attitude du royaume shérifien qui à travers S.E Mohammed VI, Roi du Maroc, a tenu, ces 5 mois durant, à aider le Président Ali Bongo Ondimba dans sa longue marche vers le recouvrement de ses capacités.

Après la convalescence, c’est le travail et Ali Bongo Ondimba en a conscience.

Wait and see !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page